Accueil / Programme "verdi" / Définition

Définition

Le projet VERDI vise à répondre à ces problématiques en proposant une infrastructure de charge intelligente et communicante assurant la charge des véhicules électriques dans des conditions permettant de limiter l’impact environnemental et économique.

En particulier, le projet VERDI vise à :

  • quantifier l’insertion fiable du renouvelable et du véhicule électrique pour un réseau donné;
  • comparer les coûts et les apports d’une supervision par rapport au renforcement du réseau;
  • faire émerger des offres de services associés à une infrastructure de charge intelligente afin de viabiliser le modèle économique tester la compatibilité et la complémentarité avec le système AMM (système des compteurs communicants)
  • démontrer la faisabilité réelle d’une telle structure de fonctionnement.

Le coeur du projet porte sur la capacité du pilotage de la charge de façon à favoriser l’intégration d’une part des véhicules électriques et d’autre part de la production décentralisée sur les réseaux de distribution. Deux approches vont être évaluées dans le cadre de ce projet :

  • le pilotage des usages conventionnels: la mise en place des compteurs AMM (chauffage résidentiel, ballons ECS, etc.) pourra à terme s’accompagner de l’installation complémentaire d’une infrastructure de pilotage de charge.
  • le pilotage de la charge des véhicules électriques par le biais de l’infrastructure de charge dans le domaine public typiquement par le biais des bornes de charge et les installations privées (soit chez les clients particuliers ou les clients professionnels). La mise en place d’une infrastructure de charge est une opportunité pour intégrer des fonctions de smart grid dès son déploiement.

Pour évaluer la capacité de ces solutions, le projet propose de coupler des développements théoriques réalisés en partenariat avec des laboratoires de recherche à des essais expérimentaux par la mise en place de démonstrateur sur le réseau géré par GEREDIS Deux-Sèvres en partenariat avec des acteurs industriels.