Accueil / Consomm'acteur / Qu'est-ce qu'un réseau intelligent ?

Qu'est-ce qu'un réseau intelligent ?

Les avancées spectaculaires des NTIC permettent aujourd’hui d’imaginer de nouvelles solutions qui sont regroupées sur un nom générique les « smart grids ». Les smart grids résultent de la convergence de trois secteurs industriels : secteur de l’énergie, des infrastructures de communication et des technologies de l’information.
C’est la superposition de trois couches : la couche physique de l’énergie et de la puissance électrique (réseaux électrique, centrales de production …), celle des télécommunications (transmission et traitement de l’information) et celles des applications et des services (système de gestion de l’énergie, de conduite des réseaux …). Le principe de base réside dans l’adaptation de la charge au niveau de production locale lié aux ENR et également en fonction des contraintes locales de distribution.

Les enjeux dans le secteur électrique sont de tirer parti des nouvelles technologies (dans le domaine électrique, informatique et télécoms) pour atteindre au moindre coût les objectifs politiques de réduction de CO², de développement massif des énergies renouvelables, de maîtrise de la consommation tout en conservant un niveau de sûreté satisfaisant.

Afin d’intégrer au mieux les VE et la production décentralisée, les GRD doivent repenser leurs manières de gérer le réseau en devenant des acteurs actifs de l’équilibre production-consommation locale. Pour ce faire les GRD ont besoin de trouver de nouveaux moyens de flexibilité, l’un des moyens le plus largement envisagé aujourd’hui est d’agir sur la demande. Actuellement déjà au travers des incitations tarifaires prévues dans les Tarifs d’Utilisations des Réseaux Publics d’Electricités (TURPE), au travers notamment les heures Creuses/ Heures Pleines, les GRD influent sur les courbes de charges des utilisateurs, mais ces incitations ont leurs limites qui sont aujourd’hui dépassées, un réglage plus fin est nécessaire pour traiter des contraintes locales du réseau.

Deux pistes sont aujourd’hui envisageables :

  • le déploiement des compteurs communicants. Il va nécessiter une intervention chez l’ensemble des clients raccordés au réseau de distribution, il est possible à cette occasion de déployer des systèmes et/ou d’utiliser les fonctionnalités de ces compteurs pour piloter des charges conventionnelles (ballon Eau Chaude sanitaire, Chauffage électrique) afin de décaler les usages en fonction des contraintes réseaux et de la production décentralisée
  • le déploiement de l’infrastructure de charge des Véhicules électriques. Elle permet d’intégrer dès sa conception des fonctionnalités afin de rendre cette charge pilotable.